Salar d’Uyuni en Bolivie, le plus grand désert de sel au monde

Salar d’Uyuni en Bolivie, le plus grand désert de sel au monde
Domaine-Karaibes

La Bolivie fait partie des États qui regorgent de nombreux joyaux de la nature à découvrir lors d’un voyage. Parmi les plus beaux paysages de cette contrée figure le Salar d’Uyuni. Ce dernier constitue le plus vaste désert de sel sur Terre. Cette plaine de 10 582 km² est localisée au sud-ouest du pays. Elle possède un tiers des ressources de lithium au monde. Par ailleurs, le salar d’Uyuni résulte de l’assèchement du lac préhistorique Tauca. Il faut savoir que l’épaisseur du sel dans ce coin varie de 2 à 120 m. Ce condiment est exploité à Colchani et fait même office de matériaux de construction pour des hôtels. En outre, les touristes ne rateront sans doute pas la visite du cimetière de train se situant en dehors du village d’Uyuni. À part cela, les bourlingueurs trouveront dans ce désert l’île d’Incahuasi qui compte des stromatolithes et des fossiles de bactéries. Ils y rencontreront aussi des cactus candélabres, dont quelques-uns sont âgés de près de 1 200 ans. De surcroît, les férus de randonnées pédestres n’hésiteront probablement pas à se rendre sur l’île du Poisson ou à réaliser une ascension du volcan Tunupa. Enfin, les adeptes d’ornithologie apercevront à salar d’Uyuni une colonie de flamants roses.

Comment se déroule la visite du salar d’Uyuni ?

Le salar d’Uyuni est une destination facile à atteindre que ce soit de Bolivie, d’Argentine ou du Chili. Les expéditions se déroulent en 1 ou 4 journées. Par ailleurs, il n’a été instauré qu’un seul parcours de voiture sur ce site mythique afin de le préserver des dégâts écologiques qu’engendrerait une exploitation touristique intensive. L’itinéraire le plus courant part du village Uyuni et un tour dans l’autre sens débutent de Tupiza ou de San Pedro de Attacana du Chili. Cette dernière option demeure intéressante, car les voyageurs auront ainsi la chance de parcourir le sud de la Bolivie pour ensuite traverser la frontière et d’entreprendre un circuit Chili et vice-versa. À titre d’information, l’exploration de cette gigantesque plaine s’effectue à bord d’un 4×4. En outre, le salar d’Uyuni constitue un site qui se visite tout au long de l’année. Seulement, l’étendue d’eau provenant de la saison des pluies, de novembre à mars, donne un effet miroir impressionnant la plaine. Ce qui ne laissera certainement pas les globe-trotters de marbre.

.Informations supplémentaires à savoir pour une sortie au salar d’Uyuni

Lors d’un séjour Bolivie le salar d’Uyuni fait partie des sites magiques du pays. De ce fait, d’innombrables tour-opérateurs se sont spécialisés dans l’organisation d’une excursion dans cette région. Avant de choisir leur agence, les bourlingueurs doivent préalablement réaliser une prospection afin de dénicher les meilleurs tarifs. S’informer sur divers détails constitue également une chose à ne pas négliger. Par exemple, il faut savoir combien de passagers transportera le 4×4, où ils logeront, comment est la restauration au cours du voyage et bien d’autres encore. Outre cela, la réverbération du soleil sur la plaine toute blanche demeure très éblouissante, alors les expéditeurs ne peuvent oublier de porter des lunettes de soleil. En outre, malgré ses airs désertiques, le salar d’Uyuni se situe à 3 658 m d’altitude. Il n’est donc pas rare que les nuits restent fraiches dans cette zone. Ainsi, le mieux serait de dormir dans des sacs de couchage bien épais.

Translate »