Nos ancêtres de la Guadeloupe

Nos ancêtres de la Guadeloupe
Domaine-Karaibes

La Guadeloupe est peuplée depuis au moins 3500 ans et même si aujourd’hui sa population est un melting-pot de populations venues des quatre coins du monde, il y a une forte identité guadeloupéenne ancrée dans les îles et qui s’exprime par les éléments créoles descendant des premiers habitants de la région.

Les Ciboneys

C’est l’une des premières peuplades à coloniser la Guadeloupe, il y a de cela 3500 ans. Des vestiges, surtout des pierres, témoignent de leur présence dans la région à l’ère pré-céramique.

Les Huécoïdes

De 500 à 700 avant JC, les Huécoïdes sont arrivés en provenance des Andes et apportèrent avec eux le manioc. Ils poursuivirent leurs périples et colonisation jusqu’à Porto Rico.

Les Arawaks

La Guadeloupe a connu une autre vague de peuplement. Entre 300 et 700 après JC, les Arawaks vinrent s’installer sur l’île et y apportèrent diverses formes d’expression artistique, sculptures (que vous pouvez voir au parc des roches gravées) , céramiques, joaillerie, danses, musiques et poésies.

Originaire du delta de l’Orénoque, les Arawaks étaient un peuple indien descendant de la civilisation Saladoïde. Après plusieurs périples à travers l’océan et la mer des Caraïbes, ils s’installèrent sur plusieurs îles et leur territoire comprenait la Guadeloupe les Bahamas, Porto Rico, Haïti, Saint-Domingue, Cuba et la Jamaïque.

Peuple paisible, sédentaire, pacifiste et hospitalier, ils portaient aussi le nom de Taïno, qui signifie “bon” ou “noble”. Leur culture était l’une des plus développées de la région, leurs arts étaient très évolués, ils pratiquaient la sculpture, la poterie et le tissage comme l’attestent des vestiges de leur civilisation trouvées sur l’île notamment à Trois-Rivières,  Capesterre-Belle-Eau et à la limite de Baillif et vieux-Habitants .
Leur prospérité se reflétait dans leur régime alimentaire riche et varié. À côté du Yuca (manioc) qui était l’aliment principal, il y avait aussi des fruits, des haricots, des graines, des produits de la chasse et de la pêche. Ils maîtrisaient la culture du coton et en faisaient des fibres, des cordes, et des hamacs dont ils sont les inventeurs.

Translate »