Impact de la révolution française sur la Guadeloupe

Impact de la révolution française sur la Guadeloupe
Domaine-Karaibes

En 1789, la révolution française permet de répandre les idées d’égalité dans les colonies d’outre-mer. L’impact en Guadeloupe a été plus grand, car contrairement à la Martinique passée aux mains des anglais entre 1794 et 1802, elle a presque constamment été sous domination française. L’obtention des droits civiques par les noirs et hommes de couleur en métropole enclencha la rébellion du peuple noir dans l’armée guadeloupéenne.

Abolition de l’esclavage

Le 04 février 1794 face à de nombreuses pressions, une convention décrète l’abolition de l’esclavage dans l’ensemble des colonies françaises.
Au milieu du chaos ambiant des suites de la lutte entre royalistes et républicains, les anglais n’hésitent pas à tirer la situation à leur avantage.

Le 20 avril 1794 les anglais s’emparent de la Guadeloupe et de la Martinique. La France réplique en envoyant Victor Hugues pour récupérer la Guadeloupe.

​Il débarque à Gosier le 2 juin 1794. La Guadeloupe est débarrassée des anglais par ce dernier le 11 décembre 1794 mais se livre à une répression sanguinaire.

Victor Hugues qui est alors le commissaire de la République en Guadeloupe. Les blancs royalistes ainsi que les esclaves qui se sont révoltés ont été violemment assassinés ou guillotinés et certains ont fui en Martinique. Les problèmes économiques et les excès causés par Victor Hugues lui vaudront son remplacement le 5 juin 1798 par le général Desfourneaux.

Rétablissement de l’esclavage par Napoléon

En 1802, Lacrosse est nommé à la tête de la Guadeloupe par Napoléon. Napoléon souhaite rétablir l’esclavage et emploie les grands moyens à cet effet. Il désigne le général Richepance à la tête d’une armée de 4000 hommes pour endiguer la révolte des guadeloupéens menée par le colonel métis Delgrès et Joseph Ignace.

Le 06 mai 1798 Richepance débarque sur l’île et son armée s’impose violemment forçant Delgrès à se donner la mort quelques jours plus tard pour ne pas se rendre.

Le 16 juillet 1802, Napoléon annule la loi du 4 février 1798 qui avait aboli l’esclavage. Cette décision est appuyée par le rétablissement de l’esclavage en Guadeloupe de façon officielle par Richepance le 17 juillet 1802. Lacrosse est alors le gouverneur de l’île. La Guadeloupe retourne alors à la vie qu’elle avait connue avant l’abolition de l’esclavage. Les colons blancs reprennent possession de leurs plantations et de leurs habitations tandis que les esclaves libres sont traqués par l’administration.

Occupation anglaise

En 1808 les anglais semblaient à l’époque toujours avoir des vues sur la Guadeloupe. ils décident de l’envahir. Ils commencent par prendre possession de Marie-Galante et de la Désirade.

le 05 février 1809 ils s’en prennent à Gosier et Basse-Terre tombe entre leurs mains le 05 février 1809. Les anglais imposent leur domination sur l’île jusqu’au 30 mai 1814 date correspondant à la signature du traité de Paris permettant à la France de récupérer la totalité de l’archipel. Les anglais envahirent une nouvelle fois la Guadeloupe pour une durée de 100 jours.

​En juillet 1816 la Guadeloupe revient définitivement à la France .

​le 27 avril 1848 le décret abolissant définitivement l’esclavage ainsi que la traite négrière en Guadeloupe est signé par Victor Schoelcher . Il prendra effet un peu plus tard le 27 mai 1848.

Pour aller plus loin dans vos connaissances des Antilles et de la Guadeloupe lors de votre séjour sur les îles, vous pouvez visiter le nouveau musée Memorial Acte ainsi que des sites historiques.

[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]
Summary
Impact de la révolution française sur la Guadeloupe
Article Name
Impact de la révolution française sur la Guadeloupe
Description
L'Impact de la révolution française sur la Guadeloupe et les idées d’égalité dans les colonies d’outre-mer
Author
Publisher Name
Domaine Karaibes
Publisher Logo